Rechercher
  • marcbedardlm

Une goutte à la fois


Depuis que nous sommes au primaire que nous entendons de fermer le robinet lorsque nous nous brossons les dents pour économiser l’eau et ne pas la gaspiller. Certes, ce petit geste fait une différence dans notre utilisation d’eau potable; il existe cependant de nombreuses autres options pour économiser l’eau, économiser des dollars et contribuer à la sauvegarde de la planète et de l’humanité.

L’eau se veut de plus en plus précieuse. En plus d’être surconsommée (un Canadien moyen consomme 335 litres d’eau par jour), l’eau diminue en raison des changements climatiques. Elle est également de plus en plus polluée.

Quoi faire?

Côté salle de bain, fermez d’abord le robinet lors du brossage de dents. Puis, vous pouvez mettre une pomme de douche à débit réduit et changer la toilette pour une toilette à bas volume ou installer un dispositif économiseur d’eau dans le réservoir. Diminuer la durée de la douche ainsi qu’opter pour une douche plutôt qu’un bain sont aussi des astuces simples. Assurez-vous également qu’il n’y a aucune fuite d’eau : une goutte d’eau par seconde équivaut à 10 000 litres par année. C’est généralement un problème facile et peu coûteux à réparer.

En été, évitez de nettoyer votre entrée avec de l’eau. Côté jardin, préférez les vivaces aux annuelles (pas d’arrosage ni besoin de planter chaque année) et fabriquez ou achetez un récupérateur d’eau de pluie pour arroser vos fruits et légumes, vos fleurs et vos plantes.

Finalement, l’aspect dont les gens sont souvent le moins au courant en matière d’eau est l’alimentation. Il est difficile d’imaginer la quantité phénoménale d’eau que requiert notre assiette! Nous vous invitons à calculer votre empreinte d’eau personnelle; vous pouvez notamment le faire en vous rendant au waterfootprint.org. Par exemple, une tasse de café nécessite 130 litres d’eau, 1 kg de pommes 822 litres d’eau et 1 kg de fromage 3178 litres. Faites le calcul pour une année! Il faut 15 000 litres d’eau pour 1 kg de bœuf. La viande est le pire élément alimentaire en termes de quantité d’eau requise; en effet, les animaux mangeant des matières premières (céréales ou légumes), la viande est horrible pour la consommation d’eau. Selon l’UNESCO, 85 % de la consommation d’eau douce serait utilisée par le secteur agricole.

De façon générale, les produits locaux et régionaux sont les meilleurs en matière de consommation d’eau, tout comme les végétaux (fruits et légumes) sont mieux que les produits animaux (comme la viande). Comme mentionné ci-haut, plusieurs petits gestes, généralement peu coûteux, peuvent contribuer à sauvegarder les réserves d’eau potable et ainsi assurer le maintien d’un confort et d’une sécurité alimentaire pour les prochaines générations.

Informations tirées des sites web d’Équiterre et de Water Footprint Network

#eau #économie #gaspillage #achatlocal

0 vue

Questions ou commentaires?

 

N'hésitez pas à communiquer avec nous.

 

​Téléphone : ​705-372-1781 poste 273

Courriel : crridec@uhearst.ca

Pour aller plus loin...

 

Le site suivant vous permettra de pousser vos réflexions sur les enjeux du 21e siècle.

 

Le Procès Frankenstein

Suivez nous...

 

Restez à l'affût de nos nouveautés en aimant notre page Facebook.

  • Wix Facebook page
© 2015 par le CRRIDEC